Le petit vent du jour m'a poussé dehors et voici mon tout petit butin de vide-grenier :

 

Deux adorables photographies anciennes :

Un clic sur la photo si vous voulez la voir en plus grand.

IMG_5128

 

et une petite poupée espagnole : Mariquita Perez

La semaine dernière, elle était à 8 euros. Cette semaine, j'ai bien fait de redemander, je l'ai eu à 3. ;)

Elle est neuve dans sa boite ou Mint in box comme disent les collectionneurs.

 

IMG_5127

 

La version que j'ai chiné n'est pas bien ancienne

puisqu'il s'agit d'une réédition de 2002 par les éditions Altaya.

Mais, cela me permet de compléter ma collection avec une poupée caractéristique de l'espagne

et qui n'est pas bien grande (13 cm).

 

IMG_5129

 

Allez, je vous raconte???

La marque Mariquita Perez a été crée par Doña Leonor  Coello (fille du Comte de Portugal) en 1938 en Espagne. Elle fut très célèbre durant les années quarante-cinquante et au début des années soixante. La production s'est arrêtée en 1976. Elle a eu beaucoup de succès aussi dans d'autres pays d'accueil tels que le portugal, l'argentine, le venezuela et cuba (où elle s'appelait la reine de cuba).

La première poupée crée par Leonor a été inspirée par sa fille de 2 ans. Leonor voulait faire une poupée représentant la petite fille espagnole standard de 8 ans, c'est pourquoi elle prit un nom et un prénom courant en espagne. : Mariquita (ou Marie) Perez.


Au tout début, Leonor se baladait dans les provinces espagnoles à bord d'un van à rayures rouges et blanches.Ces rayures sont devenues l'emblème de la maison, on les retrouve d'ailleurs sur toutes les boites et papier d'emballage.

Au fil des années, les poupées ont subi beaucoup de changements dans les matériaux utilisés :

Le premier modèle avait été réalisé en papier maché. Il avait des yeux fixes et une bouche fermée. A compter de 1941-42, la poupée a des yeux dormeurs (qui se ferment lorsqu'on la couche) et une bouche ouverte dans laquelle on apercoit 2 petites incisives (comme sur ma poupée).  A partir de 1959, la poupée commence à être fabriquée en plastique dur avec les yeux qui se déplacent de droite à gauche. En 1970, la poupée est produite en vinyle. C'est une évolution assez classique des poupées ayant traversé ces décennies là.

 

Premier modèle - Dernier modèle

 

Mariquita fut le symbole d'une époque. Sa vie était le reflet des petites filles aisées qui allaient au couvent à l'école, se promenaient le dimanche avec leurs chiens dans les parcs de la ville, qui passaient des vacances à la plage et à la montagne, et qui pratiquaient toutes sortes de sports :  ski,  tennis, voile, etc. La poupée était d'ailleurs vendue avec beaucoup d'accessoires : parapluie, meubles, portefeuille, missel, livres scolaire...

Et pour finir, en 1965, la société est cédée à... la fille de Léonor qui finalement était à l'origine de cette belle entreprise! ; )

Allez, je vous laisse, le soleil m'appelle! Bon dimanche à tou(te)s!