Les filles, il vient de se passer un truc magique sur mon blog, mais magique du début à la fin! Je vous raconte...

Dimanche, j'ai lancé une bataille un peu démente pour gagner une cousette de poilus.

Depuis 2 jours donc, ce jeu a rallié les troupes parfois pour poster un ou deux commentaires pour aider les copines, mais aussi, un petit régiment s'est allié pour pouvoir atteindre le nombre fatidique de 1111 commentaires :

 

il y a Roxane62 qui a sauvé le livre de compte de son grand père de la poubelle! Un livret de 1917, écrit à la plume, ouf!

il y a Charlotte (sans blog mais on y travaille!) qui nous a résumé page par page toute l'histoire de la guerre et avec beaucoup d'humour pendant 48 heures!!!,

Un extrait :

"Et maintenant la minute emotion :
Au petit matin du 25 décembre, les Britanniques qui tenaient les tranchées autour de la ville belge d'Ypres entendirent des chants de Noël venir des positions ennemies, puis découvrirent que des arbres de Noël étaient placés le long des tranchées allemandes. Lentement, des colonnes de soldats allemands sortirent de leurs tranchées et avancèrent jusqu'au milieu du no man's land, où ils appelèrent les Britanniques à venir les rejoindre. Les deux camps se rencontrèrent au milieu d'un paysage dévasté par les obus, échangèrent des cadeaux, discutèrent et jouèrent au football. Ce genre de trêve fut courant là où les troupes britanniques et allemandes se faisaient face, et la fraternisation se poursuivit encore par endroits pendant une semaine jusqu'à ce que les autorités militaires y mettent un frein. Cet événement fut à l'origine du film Joyeux Noël de Christian Carion, sorti en 2005.

Fin de la pause larmette, rangez les kleenex !!!"

et puis aussi :

"Les soldats portent des pantalons Garance .
Puisqu'on est sur un blog de couture , quelqu'un sait ce que veut dire Garance ?

oui c'est une nuances de rouge.
Rouge pour eviter de se faire tirer dessus par l'artillerie alliée positionnée derriere les soldats ....
Par contre ils n'avaient pas pensé à l'artillerie ennemie ...jolies cibles rouge sur fond de ciel bleue ...

Ah si encore une precision , il faut attendre 1915 pour qu'ils changent de couleurs d'uniforme . Un bleu , comme la ligne bleue des vosges
et 1935 pour evoluer vers le kaki encore utilisé de nos jours !"

 

il y a Marylaure qui surenchérit :

"A propos du tissus couleur garance, un féru de reconstitution historique m'a expliqué que durant la guerre d'avant (celle de 1870) les Allemands étaient fort bien renseignés du nombre de soldats français parce que les Français commandaient au même fournisseur que les Allemand le tissu pour confectionner les pantalons... et que le dit fournisseur (je crois que c'était un Allemand ou un Autrichien mais là c'est sans garantie) renseignait les Allemands quant aux quantités commandées après y avait plus qu'à faire la division !"

et qui nous parle de souvenirs de la guerre avec grand-père Siméon et aussi de son précieux encrier de poilu (avec son percuteur d'obus en forme de tour) :

encrier

Elle était tellement motivée, qu'elle nous a même fait une formidable ode à Charlotte:

Ode à Charlotte :

Ô toi Charlotte
Qui, pour nous épluche l'Universalis Encyclopédie
Et qui, de note en note
Nous rend tous plus érudits !
Si tu ne devais gagner
en tous cas personne ne pourra à présent t'oublier !

il y a  Latouteptitemain en élève appliquée à écouter les cours d'histoire, mais près du radiateur... ;)

il y a lI était temps qui fut une participante active du début à la fin de ce jeu,

il y a Calinea87 la matheuse, qui a vu qu'il y avait un bug au niveau des pages de commentaires (mais on s'est débrouillé quand même!), et qui voulait remettre un prix Spécial cours d'histoire à Charlotte! ;)

il y a Agdel qui nous a fait écouter la chanson de Craonne, qui nous a appris qu'elle est née dans la capitale administrative de la Belgique en 14-18! et que cette  capitale était une ville française! et qui nous dévoile sa cousette familiale ici : http://letempsquifile.canalblog.com/archives/2012/11/12/25564569.html 

il y a Nam la chti qui mange des  cupcakes au sirop de noisette et garniture mascarpone nutella... et qui nous parle des casques à pointe, de l'origine du mot poilus et des zeppelins...

 

Bref, au fil des pages, des liens ont commencé à se tisser, sur fond de théières et petits gâteaux... et puis... tout s'est accéléré dans la dernière ligne droite... Et le hasard a désigné... lI était temps comme grande gagnante! J'étais ravie car je souhaitais une gagnante méritante et elle a tout à fait le profil!

Sauf qu'il est arrivé quelque chose d'incroyable! Hier soir, en ouvrant un tiroir, cachée derrière des tissus, j'ai trouvé une autre cousette! Je ne sais pas d'où elle vient, je ne me rappellais pas du tout qu'il m'en restait une autre. J'ai pensé alors que c'était un coup du destin et que forcément, je devais donner cette cousette à Charlotte. Elle a animé ce jeu addictif du début à la fin! et nous a appris des tas de choses. ;) Il y a donc eu non pas une, mais deux gagnantes!

Je ne sais donc pas quoi dire à toutes ces participantes excepté un grand grand MERCI, j'ai passé un réel moment de partage avec vous et avec les autres! Je n'aurais jamais cru qu'un jeu pareil puisse aboutir à de tels échanges! Bravo les filles pour ce défi des 1111 coms relevé ensemble!